Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

K comme... Kleptomane

       Le 28 mars 1790, dimanche des Rameaux, "honnête femme Anne PERAIS" (ou PERRET, selon les documents), veuve de Jean MOREL, du village de la Renaudais, paroisse de Betton,près de Rennes, porte plainte pour vol. Michel MAIGNEMERE et Charles BARBIER, procureur, syndic, et M ERTAUD, échevin de la commune de la paroisse de Betton se déplacent donc à la Renaudais, et y trouvent une jeune fille qui leur dit être âgée d'environ 15 ans (en fait, elle en a 16), être native de la paroisse des Iffs, et habiter depuis 15 jours chez ladite PERAIS. Mais elle refuse de leur dire son nom.

 

 

       Sa patronne a porté plainte parce que pendant qu'elle était à la grand messe, la jeune domestique a pris dans une armoire trois coiffes, deux mouchoirs et deux entendements (?) de coton, deux tabliers, un cotillon, un corset de toile et trois petites serviettes à beurre, deux grandes serviettes rayées, un torchon dans lequel étaient enveloppés neuf morceaux de lard et une douzaine de pommes, et une petite bourse de toile contenant 20 livres et 13 sous

 

 

       La jeune fille est emmenée au corps de garde de l'hôtel de ville de Rennes où elle est interrogée, et finit par confesser qu'elle se nomme "Anne BEDOUIN, fille de François BEDOUIN, demeurant au village de la Billiais, paroisse des Iffs et de Anne PENOUARD. Ledit village distant d'une demie lieue du bourg des Iffs". Elle est ensuite conduite en prison à la Tour Lebat, où elle est de nouveau interrogée. Elle commence par nier le vol, puis reconnaît avoir pris les effets en question, mais justifie que "ce fut la misère qui lui fit faire cette mauvaise action, et qu'elle en est bien repentante". Elle déclare que d'ailleurs elle a juste caché les hardes, argent et effet qu'elle avait pris sous une cuve à lessive dans l'étable de sa maîtresse, et que tout y a été retrouvé et rendu. "Interrogée si elle n'a pas été reprise de justice et si elle n'est pas dans l'habitude de voler, Répond qu'elle n'a jamais été reprise de justice et n'avoir jamais rien volé à personne, esperant au surplus que la faiblesse de son âge et de son sexe, la misère, sa grande sincérité, son repentir et sa ferme résolution de ne pas tomber en pareille faute obtiendront sa grâce".

 

       Le 2 avril, elle est condamnée "à garder prison pendant huit jours, après lequel temps elle sera élargie si pour autre cause elle n'est détenue". En fait, le 5 mai, elle subit un nouvel interrogatoire. Elle déclare cette fois n'avoir que14 ans, être fileuse de son état ainsi que sa mère, et son père journalier. Elle demeure "chez sa mère" (et pour cause, son père, notre François, est en prison depuis le mois de décembre!). Quand on lui reproche le vol de divers effets, elle "répond que sans savoir ce qu'elle faisait, elle prit effectivement les effets [dont on lui parle], qu'elle les mit sous une cuve dans le cellier de la MOREL, que si elle avait eu intention de les voler, elle ne les eut pas laissés dans cet endroit, qu'elle ignorait les conséquences qui résultaient de ce qu'elle avait fait, qu'elle s'était beaucoup repentie quand on lui a dit ce qui en résultait, que tous les effets n'ayant point déplacés, n'y ayant aucune perte, et vu son innocence et son âge, la justice voudra bien pardonner une faute que son coeur n'a jamais eu intention de commettre".

 

Bref, elle n'est pas voleuse, mais kleptomane! :D

"La kleptomanie est un trouble psychique qui se caractérise par une obsession à voler des objets [...] Un individu concerné par ce trouble ne peut se retenir de dérober des objets, la plupart du temps sans aucune valeur [...]. Souvent, il ne se rend compte d'avoir effectué ce vol qu'un peu après" (Wikipedia)

 

       Elle explique également que si Pierre FONTAINE, gendre de sa maîtresse la trouva endormie dans le grenier de ladite MOREL, c'est parce qu'elle s'y "était retirée, ayant eu honte de ce qu'elle avait fait, et d'où elle comptait sortir pour s'en retourner chez sa mère lorsqu'on aurait été à dîner"...


 

       La jeune fille est combative, ne manque pas d'arguments et de répartie, et finit par apitoyer ses juges, qui la libèrent, après donc plus de 5 semaines de prison préventive.


 

 

Tag(s) : #Challenge AZ, #Famille BEDOUIN
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :